Le groupe

PLANETE BOLINGO (« amour/tendresse/douceur » en lingala) est un groupe de « chanson du monde », aux textes métissés et engagés, aux rythmes chaloupés et aux arrangements qui oscillent entre rock, reggae et latino.

Plus qu’un groupe, c’est une famille qui va tout donner sur scène pour l’amour de la musique, du voyage et le combat pour un monde plus équitable.

Laissez vous porter par chacune de leurs chansons, créations originales, qui sont autant de messages envoyés à l’univers.

bio1

Les fondements de PLANETE BOLINGO se situent probablement à Kamrangirchar, bidonville dynamique et chaotique de la ville de Dhaka au Bangladesh.
C’est en effet à cet endroit que Sanche Parra, fondateur du groupe alors en mission humanitaire, teste quelques unes de ses nouvelles chansons, dans la rue, face à un parterre de jeunes gens issus des « slums » environnants.
Le folk-rock blanc se mélange aux sonorités acides et aux couleurs vives d’un pays en effervescence. C’est un choc frontal et plus rien ne sera vraiment comme avant pour notre compositeur.

La mission humanitaire suivante voit Sanche débarquer en zone de conflit à l’est de la RDC (République « Démocratique » du Congo). Cette période extrêmement riche, mais aussi parfois difficile, est celle de la réflexion et de la synthèse. Elle marquera l’avènement d’un syncrétisme musical, fruit du métissage entre une influence européenne naturelle et le zouk ou la rumba congolaise ainsi que les rythmes africains plus traditionnels.
Sanche se sentira adopté et modifiera sa vision de la musique dans un pays où elle est considérée comme une véritable religion et où les musiciens tiennent une place centrale dans la société.

S’en suivent d’autres aventures humanitaires ou de voyages, notamment en Amérique Latine. Et c’est fort de toutes ces expériences que PLANETE BOLINGO voit le jour début 2016. Sanche Parra est rentré en France. Il est d’abord chanteur dans le groupe Dawa Upendo de 2012 à 2015 puis peaufine son propre répertoire à la dissolution du groupe. Il rallie à sa cause Simon Jackson à la batterie et aux chœurs. Tous deux ont déjà joué ensemble au sein de Dawa Upendo.
A ce duo vont se joindre la talentueuse Nina au chant et au clavier, le sémillant N’co à la basse et aux chœurs, et enfin le très éclectique Fabien Richard en tant que guitariste électrique et manouche.

Le groupe enregistre son premier EP intitulé « Bangladesh » en août 2016 après avoir fait une tournée en Drôme/Ardèche tout au long de l’été. PLANETE BOLINGO est également résident depuis septembre 2016 au conservatoire de Montélimar et continue depuis lors de tourner dans le sud-est de la France avec pas loin de 70 dates à son compteur rien que sur l’année 2017.

Le second opus du groupe voit le jour en octobre 2017 et s’intitule « Déjà indispensable ».